Prendre soin de votre chiot

Accueillir un chiot est une formidable aventure mais cela peut également être un peu intimidant, en particulier si vous n’avez jamais eu de chiot.


Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut penser, dont quelques traitements récurrents pour avoir un chien heureux et en bonne santé.

Voici une liste d’actions importantes à considérer pour vous aider à accueillir votre chiot.

Vaccinations

Tout comme pour les humains, la vaccination empêche les chiots d’attraper certaines maladies. A partir du moment où ils sont en bonne santé, la plupart des chiots peuvent être vaccinés dès 6 semaines. Ils ont habituellement besoin de deux vaccinations espacées de 2 ou 4 semaines. Les chiots doivent avoir 10 semaines avant d’être vaccinés une deuxième fois. Une semaine après ce traitement, ils peuvent aller dehors.

Traitement anti-puces

Ce n’est pas inhabituel qu’un chiot arrive avec des puces. Demandez à l’éleveur si votre animal a été traité, et si c’est le cas, quel produit a été utilisé. De cette manière, vous saurez s’il est nécessaire de traiter votre chiot dès son arrivé. Le meilleur endroit pour vérifier si votre chiot est infesté est son dos, même si vous êtes plus susceptible de repérer les déchets des puces que les puces elles-mêmes.

Si vous repérer des points noirs, prélevez-les à l’aide de coton ou de papiers serviettes blancs humides : si les points noirs deviennent rouges c’est que votre chiot à des puces et qu’il faut le traiter immédiatement.

Les traitements contre les puces pour les chiots dépendent de leur âge et de leur poids – beaucoup de produits ne peuvent pas être utilisés sur de très petits chiots. Vérifiez toujours la notice sur l’emballage ou demandez conseil à votre vétérinaire si vous n’êtes pas sûr de quels produits utiliser.

Vermifuge

Les vers chez les chiots sont très courants. Les ascaris, par exemple, peuvent être transmis de la mère au chiot par le placenta et le lait. De plus, les puces peuvent transporter et transmettre les vers plats (Dipylidium caninum), aussi, si votre chiot est infesté par les puces, il est probablement qu’ils aient un ver solitaire également. 

Il est recommandé de vermifuger votre chiot toutes les deux semaines dès qu’ils ont 2 semaines jusqu’à ce qu’ils aient atteint les 12 semaines.

Une nouvelle fois, demandez à l’éleveur si votre chiot a été vermifugé et quel produit a été administré. Les vermifuges pour chiots dépendent de leur âge et de leur poids – beaucoup de produits ne peuvent pas être utilisés sur de très petits chiots. Vérifiez toujours la notice sur l’emballage ou demandez conseil à votre vétérinaire si vous n’êtes pas sûr de quels produits utiliser.

Puce électronique

La puce électronique – de la taille d’un grain de riz – peut être implantée dans l’arrière du cou de votre chiot, juste en-dessous de la peau. Elle contient un numéro spécial et unique à votre chien, qui est enregistré ainsi que vos coordonnés dans une base de donnée centrale.

Il est obligatoire d’identifier son animal pour les chiens de plus de 4 mois nés après le 6 janvier 1999. Elle est obligatoire avant toute cession à titre gratuit ou onéreux. Vous pouvez le faire en même temps que sa première vaccination. Si votre chien n’est pas identifié, vous pouvez recevoir une amende de 750€. 

Stérilisation

Stériliser votre chiot est une bonne idée si vous voulez empêcher l’arrivée inattendue de chiots. La stérilisation permet également d’éviter les infections utérines et les tumeurs des mammaires chez les chiennes. Chez les mâles, cela permet de réduire les agressions en lien avec le taux de  testostérone – qui régule l’agressivité - et prévenir le cancer des testicules.

Beaucoup de propriétaires s’inquiètent du fait que la stérilisation risque d’altérer le comportement de leur chiot mais cela ne change rien. La plupart des races de chiens peuvent être stérilisée à partir de 6 mois. Les chiens de races moyennes ou de grandes races peuvent l’être plus tard, tant qu’ils ne montrent pas d’attitude dominante.

Les chiennes peuvent être stérilisées avant ou trois mois après leurs premières chaleurs. L’avantage de les stériliser avant est d’éliminer le risque d’un développement d’un cancer des mamelles dans le futur. Cependant, cela augmente légèrement le risque d’incontinence. A vous de discuter des pour et des contre de chaque option avec votre vétérinaire.

Régime

Le régime alimentaire de votre chiot est l’élément le plus important à son bonheur et sa bonne santé. Utilisez des aliments de très bonne qualité adaptée aux chiots.

Ne nourrissez pas votre chiot avec de la nourriture pour chien adultes car elle ne contiendra pas les minéraux essentiels dont ils ont besoin. Si vous n’êtes pas sûr des constituants nécessaires à un bon équilibre alimentaire, demandez conseil à votre vétérinaire.

Il est recommandé de nourrir votre chiot 4 fois par jour jusqu’à ce qu’ils aient 12 semaines, puis de descendre à 3 fois par jour jusqu’à leur 6 mois. Ces recommandations sont à moduler avec bon sens : si votre chiot devient un peu enrobé ou laisse de la nourriture, diminuez le nombre de repas. Ne les tentez pas avec de la nourriture humaine – s’ils ne mangent pas la nourriture qui leur est destiné, cela va aggraver leur problème. 

Attitude

 Il est important d’apprendre les bonnes manières à votre chiot dès son plus jeune âge. Ne les laissez pas vous mordre ou vous sauter dessus – s’il le fait, ignorez-le jusqu’à ce qu’il fasse quelque chose de positif et à ce moment-là accordez-lui votre attention. Par exemple, attendez qu’il soit silencieux avant de lui ouvrir la porte ou arrêtez de marcher jusqu’à ce qu’il cesse de tirer sur la laisse. Vos efforts pourront vous sembler inutiles mais votre persistance finira par payer.

Récompensez toujours votre chiot quand il revient quand vous l’appelez (même si cela prend du temps). Le monde est plein de distractions – si votre chiot ne revient pas quand il doit rentrer à l’intérieur, c’est parce qu’il ne veut pas abandonner son environnement très excitant.

Plus de conseils sur les manières de dresser votre chiot, regardez notre Top 10 des astuces de dressage pour chien. De plus, cela peut être une bonne idée d’inscrire votre chiot à des cours d’éducation. Avant de vous inscrire, n’hésitez pas à observer un cours pour être certain d’être à l’aise et satisfait des méthodes employées.